ACOR » Accueil temporaire

L’activité des deux places d’accueil temporaire

Agrément obtenu :

Sollicités par certaines familles qui désireraient pouvoir « souffler » dans l’attente d’une place en établissement ou pour un simple séjour de rupture, nous avons obtenu des pouvoirs publics la possibilité de répondre à ces demandes.
Ces deux places d’accueil temporaire s’inscrivent aujourd’hui dans la nécessaire diversité et à la souplesse des réponses apportées aux blessés et à leurs familles.
Cet accueil s’adresse aux personnes handicapées de tous âges et s’entend comme un accueil organisé pour une durée limitée, à temps complet, comportant un hébergement, dans l’esprit voulu par l’association. La durée de cette prise en charge ne peut excéder 90 jours sur une période de 12 mois.

Définition

L’accueil temporaire vise à l’accompagnement de la personne, à la définition d’un projet de vie et/ou permet également d’apporter des réponses à des besoins ponctuels et de soutenir les aidants familiaux.
Il concourt à développer ou maintenir les acquis et l’autonomie des intéressés et faciliter ou préserver leur intégration sociale.
Pour les intéressés, il s’agit de leur permettre un accueil entre deux prises en charge tout en bénéficiant d’un accompagnement médico-social spécialisé.
Pour les familles, il s’agit de leur apporter une période de répit dans un cadre sécurisé et professionnalisé au bénéfice de leur proche.
En cohérence avec la durée retenue pour l’accompagnement, un contrat de séjour est élaboré par les parties concernées.

Evaluation

 A l’issue du séjour, un bilan détaillé est transmis à la personne concernée, à la M.D.P.H.* et, le cas échéant, au tuteur. Il comporte :

  • le motif de l’accueil temporaire en précisant à quel type de situation nous avons  répondu
  • la durée effective du séjour, ses modalités en identifiant les situations spécifiques
  • les recommandations à donner notamment en termes d’évolution pour la personne
  • la fréquence et la nature des relations avec la famille et/ou les partenaires
  • les échecs, les réussites et leur analyse.

 

Il faut conférer à ce dispositif d’accueil temporaire le caractère dynamique qui s’impose. Il nous faut développer cette culture, encourager cette pratique et protéger les places réservées à cet effet.

Print Friendly