ACOR » Exposition nationale de 2012

L’exposition nationale de 2012

Depuis plusieurs années, nous nous sommes ouverts sur l’extérieur en proposant aux résidents d’exposer leurs réalisations aux côtés d’artistes dans les salons de peintures organisées par les associations de la région, même s’il a fallu parfois se heurter aux représentations sociales provoquées par le handicap.

Résultat d’un épanouissement personnel, le corps, le geste, la main, se noient dans la forme et la couleur pour incarner l'émotion. La peinture est un guide qui nourrit, redonne confiance et valorise. Ces œuvres grandissent leur auteur ; on peut parfois y lire la souffrance mais plus fondamentalement la vie.

Résultat d’un épanouissement personnel, le corps, le geste, la main, se noient dans la forme et la couleur pour incarner l’émotion. La peinture est un guide qui nourrit, redonne confiance et valorise. Ces œuvres grandissent leur auteur ; on peut parfois y lire la souffrance mais plus fondamentalement la vie.

La participation régulière à ces expositions régionales est toujours un moment privilégié ponctué de rencontres enrichissantes et aussi une façon de se réinsérer dans la vie sociale.

Fortes de notre complémentarité et notre dynamisme, nous avons décidé d’organiser, en collaboration étroite avec les résidents, notre propre exposition d’envergure nationale: la première en 2005, puis la seconde en 2012.

Les objectifs annoncés étaient :

  • de rassembler des personnes victimes d’un traumatisme crânien et cérébro-lésées, vivant à domicile ou en établissement.
  • d’accueillir un large public et lui faire découvrir ce que de jeunes talents peuvent     exprimer au sein d’un lieu privilégié de découverte et d’échange.
  • de faire partager notre enthousiasme et notre passion.
  • de traduire des émotions, des sensations, des reflets de vie…
  • d’atténuer les différences et s’en enrichir au travers d’échanges avec les visiteurs.

Par ce biais, nous espérons que le regard des autres ne restera pas insensible et provoquera un changement dans les attitudes et les mentalités, ainsi que l’ouverture au droit à la différence afin de réserver aux personnes en situation de handicap la place qui leur est due dans la société.

L’exposition nationale de peinture pour personnes cérébro-lésées de mai 2012, nous a demandé beaucoup d’énergie, d’organisation, de ténacité, de dynamisme et de disponibilité.

Nous avons tout d’abord, constitué un comité d’organisation au sein duquel deux résidents étaient associés

Affiche exposition nationale de peinture.2012 Traumatisés craniens ou cérébro-lésés Grands salons de l'Hotel de ville-Sens

Affiche exposition nationale de peinture.2012
Traumatisés craniens ou cérébro-lésés
Grands salons de l’Hotel de ville-Sens

Une année de préparation soutenue s’est avérée nécessaire pour appréhender toute la logistique indispensable à une telle manifestation : recherche d’une salle d’exposition, élaboration de fichiers, contacts téléphoniques, mailing, courriers, appui sur des associations régionales (AFTC), élaboration d’un cahier des charges, d’un budget prévisionnel, recherche de subventions et autres partenariats, enregistrement des inscriptions, réception des œuvres et classification, rédaction d’un dossier de presse et d’articles dans des revues locales et nationales, communication, affichage et distribution de flyers, invitations et vernissage…
Nous avons réalisé en collaboration avec l’équipe pluridisciplinaire l’affiche de la manifestation et la rédaction du livret des œuvres.
La confection d’un book « photos des œuvres exposées » et d’un book « presse » ont été réalisé en aval de l’exposition ainsi que des panneaux représentant la vie du centre.

Un montage vidéo a été réalisé autour de cet événement.
Une telle manifestation a pu être réalisée grâce à la motivation et à l’implication de tout le personnel (permanences avec les résidents sur le lieu de l’exposition durant toute la quinzaine).
Mais à l’arrivée, le bilan, plus que positif, est particulièrement riche en enseignements. Cette quinzaine a permis à des femmes et des hommes, accidentés de la vie, victimes d’un traumatisme crânien et cérébro-lésés, de présenter à un large public leurs œuvres, toutes plus originales les unes que les autres. L’accueil et les échanges artistes/visiteurs ont été chargés d’émotion (évocation de parcours de vie, peinture comme thérapie…). Les échanges avec les professionnels de structures spécialisés ont conforté la pertinence de notre action quotidienne.

En conclusion, grâce à la forte participation et à la qualité des œuvres, cette exposition nationale, unique en France, a remporté un vif succès. Issus de 28 départements, 80 artistes ont présenté à un public conquis, 160 œuvres plus originales les unes que les autres.

Elle a touché plus de 1 000 visiteurs qui se sont enrichis de belles rencontres.

Bien que restant inscrites toutes deux dans cette dynamique, notre espoir est de passer le relais à une autre association afin que cette initiative voyage et perdure pour le plus grand bénéfice des personnes cérébro-lésées.

 

 

 

Print Friendly